Picalogue

Picalogues Photo : Marie Oudot
Picalogue

Triptyque théatral de Thierry Paillard

D’après la donation PICASSO
Musée Réattu d’Arles


« PICALOGUE » : triptyque théâtral de Thierry Paillard, mis en scène par Valérie Barral et Thierry Paillard. Les arrangements musicaux sont de René Villermy, les lumières de éric Rolland, les masques Arlequin et Comédia sont de Sandrine Hatt-Naldini, les décors de Denis Hatt, les costumes de Maargret Koornstra. Crédits photographiques de Caroline K. Les artistes dramatiques sont : Valérie Barral, Marko Nikolic, Virginie Lafontaine, Roland Pichaud, Thierry Paillard ; les danses et la chorégraphie de Claudia Flammin. Les musiciens sont Cloé Picquier, viole de Gambe ; Toni Torelli, luth et théorbe ; et René Villermy, vihuela, luth et théorbe.

Thierry Paillard écrit ici un triptyque théâtral qui met en chair, danse et musique, sa vision des thèmes traités par PABLO PICASSO dans son œuvre picturale laissée en donation au musée Réattu d’Arles en mai 1971.
Il est destiné à être joué dans les espaces mêmes des musées, galeries d’art, et bien sûr l’ensemble des structures théâtrales en utilisant tous les lieux comme les coulisses, les salles d’entrepôts, etc.


Le musée en scène

Fruit du partenariat avec la Compagnie Le Rouge Et Le Vert, le spectacle donné ce printemps initie une nouvelle démarche du musée qui affirme là sa volonté de mêler les genres et les publics, d’être ce laboratoire expérimental au sein duquel l’architecture et les collections occupent une place centrale.



La presse

« Il en arrive encore ! » s’exclamait Picasso en sortant de son atelier alors que se constituait l’impressionnante série des mousquetaires.
Cette figure, double ultime du peintre, gentilhomme mi-Rembrandt, mi-Vélasquez sur un air de chevalier de Malte, se trouve au cœur de l’intrigue écrite par Thierry Paillard, et inspiré par la donation Picasso, pour son « Trait de Mémoire » : perdu dans les salles, amnésique, le mousquetaire déambule en quête de ses origines.
Ce personnage « Don Quichottesque » est guidé, dans son parcours initiatique, par une femme sortie elle aussi de l’un des dessins du maître ; ceux qu’un soir de mai, il y a 31 ans, Picasso offrit à la ville d’Arles. Son musée devient, le temps d’une représentation, le cadre d’une mise en scène où les acteurs portent la pièce de salle en salle, entre réalité et rêve érotique suivant une écriture originale, combinaison de mots, de textes musicaux et de danse butô.

Trois pièces théâtrales en musique et en danse pour 10 personnages faces à leur créateur, faces aux Arts dont ils sont issus, et remplis de l’espoir –saugrenu ! de rejoindre pour toujours le « vrai » monde de la société humaine.

L’écriture tient une sorte de pouvoir évocateur persistant qui mène une traversée fulgurante dans la vie du célèbre peintre, oscillant comme le balancier d’horloge, de l’humour héroïque au lyrisme pamphlétaire.


picalivre

Texte intégral et photos du spectacle:

Disponible sur commande :
Musée Réattu Rue du Grand Prieuré 13200 Arles Tél.: 04 90 96 37 68
Prix : 10 €


dossier
Voir le dossier