Les visions fantasques

Les visions fantasques  d’un nommé F. Pétrarque
Les visions fantasques d’un nommé F. Pétrarque

Chanson de geste en dix couplets

de Thierry Paillard


Sept cents ans de dialogues en poèmes amoureux oubliés sur la berge de la rivière Sorgue et ramassés un beau jour de juillet 2004 par deux saltimbanques passés par là…
L’imagination revient à la raison et les mots retournent à leurs 267 cœurs apaisés dans le tumulte des eaux de l’amour.

Ces « visions fantasques » sont un voyage dans le pétrarquisme, le mythe de la poésie de Pétrarque et les époques qu’il a traversé. Elles se définissent comme une Chanson de Geste en dix couplets. Les références sont nombreuses et précises, de jadis à maintenant, qui teintent le tissu artistique de la pièce. L’auteur a opté pour une vérité théâtrale qui malmène parfois la réalité historique.