Dom Juan, Le Festin de Pierre

de Molière

Mise en scène de VALÉRIE BARRAL

VALERIE BARRAL, Sganarelle, Dom Alonse
NOÉMIE DALIES, Elvire, Mathurine, M. Dimanche
GWENOLA BIGOIN , Charlotte, un spectre, un pauvre
JEAN-FRANCOIS DETAMANTI, Pierrot, Don Carlos, le Commandeur, Dom Louis
THIERRY PAILLARD, Dom Juan

Les combat sont réglés par
BOB HEDDLE-ROBOTH
Maître d’armes pour le Théâtre de Chaillot – Une Autre Escrime !

Musique de ALAOUA IDIR
Eclairages Scénographie de HERVÉ FOGERON
Costumes de CAROLINE JUY


CINQ pour TREIZE et TREIZE pour CINQ

Cinq comédiens (3 femmes, 2 hommes) se répartissent les 13 rôles de la pièce ! Trahison ? Réduction budgétaire? Oui-Non : Fidélité ! Fidélité ou hommage à la troupe de Molière qui réalise à l’époque la création à 7 comédiens. La dynamique en est plus belle, plus serrée, plus impressionnante.


Cette mise en scène veut offrir une nouvelle lecture de la pièce de Molière en privilégiant la dimension sociale et libertaire de l’ouvre : au 21ème siècle, Dom Juan débarque avec sa libre pensée, et le texte, aujourd’hui devenu un classique de la littérature et du théâtre français, résonne du même éclat qu’à l’époque où son auteur la livre au public. La liberté d’action et de pensée de Dom Juan, pourchassé par les dévots, ne sont-elles pas sans écho dans notre société menée par le politiquement correct et la pensée unique ? Qu’en est-il aujourd’hui des libres penseurs, comme l’était Molière à son époque ? Le propos du metteur en scène est renforcé par un dispositif scénique original installé sur des lignes de forces comme les axes en peinture et visant à rendre l’oil du spectateur semblable à l’objectif d’une caméra lui permettant depuis son siège les déplacements au sein de l’espace scénique et les changements de cadre.
La chorégraphie des combats aux épées sur une musique post-rock originale, l’intemporalité des costumes et la dynamique du jeu des cinq comédiens donnent à la pièce de Molière la plus grande justesse de ton.


Durée: 1h40


dossier
Voir le dossier
fiche technique
Voir la fiche technique