Cages

affiche-cagesConçu et réalisé par Valérie Barral
Création musicale de Cati Siorat
Scénographie de Thierry Paillard


Création Théâtre et Musique sur le thème: Prévention des violences faites aux femmes.

Tout commence par un conte baroque et truculent où une petite fille tombe dans tous les pièges que la vie tend aux jeunes filles et devient grâce à sa poupée grossière et vulgaire, une femme libre … Sur scène, une « cage » dans laquelle une femme découvre et subit, se révolte contre l’infériorisation et la discrimination dont elle est victime. Une femme, – à multiples visages, aux histoires multiples -, qui dénonce et dénoue, au fil du spectacle, les liens qui l’enserrent. Une musicienne (violon et mandoline) accompagne cette libération, incitant de ses notes la femme à se réaliser.


Textes choisis et sujets évoqués

conte « La poupée qui dit des gros mots », 1 ère partie  – Questions pour une championne ( dates des droits des femmes en France )  – Surabaya Johnny – Les discriminations à l’égard des femmes- Xan Xun Jon , une femme chinoise échappe à la mort  – Nathalie, une femme battue, témoigne 20 ans après – Mon homme : Arletty – Témoignage de Sandra – Plaidoirie, code pénal 1994 – M6 – Gisèle Halimi, féministe  – conte «  La poupée  », 2 ème partie


Auteures

Franca Rame; Bertolt Brecht ; Françoise Héritier; Gisèle Halimi; extraits de la revue Clara (Femmes solidaires) et « Violences, féminin pluriel » (librio).

  Valérie Barral a interprété en 2005 «  Aldonza  », l’itinéraire d’une femme depuis l’Espagne de l’inquisition à la Roma Putana en 1459, accompagnée au Luth et à la Vihuela.

La collaboration de Cati Siorat et Valérie Barral en est à sa 2 ème édition ; elles avaient déjà présenté « Mythologies d’hiver », lecture en violon sur des récits de Pierre Michon.


Durée: 45 minutes


dossier
Voir le dossier
fiche technique
Voir la fiche technique