Alentour d’une note

théâtre – cabaret – chansons – musique – décor photographique

Textes et chansons  de  Thierry Paillard
Musique  de  Philippe Festou
Photographies  de  Joël Coquery
Mise en scène,  Valérie Barral
Marionnette   de   Sandrine Hatt

Avec

Gérard Murphy, clarinette, saxo
Linda Amrani, clarinette basse
Bernard Santacruz, contrebasse
Philippe Festou, guitare électrique

« Alentour d’une note » plonge dans l’énergie d’un cabaret où poésie et musique réinventent la performance artistique. C’est l’histoire d’un musicien au surnom de Chet. Il raconte, – à la façon d’une épopée lyrique parfois, plus souvent d’un roman noir -, ses souvenirs, ses harmonies, ses utopies, ses idéaux…

Cette pièce s’engage sur le thème de la place de l’artiste dans la société, au cœur de l’Humain, et à sa manière devance ou poursuit une autre dramaturgie du même auteur « Et tes soleils ».


La presse:

Parfois, les montagnes accouchent d’une souris. D’autres fois, si cela était possible, on dirait que la souris accouche d’une montagne…Ou, en d’autres termes, point n’est besoin d’une salle immense, d’un battage médiatique envahissant pour assister à un beau, vrai, grand spectacle.

La galerie Poussière d’étoiles, ce n’est pas plus grand que vos salles à manger, et si en plus, une scène de quelques mètres carrés y a été montée, c’est pas le Zénith !

L’ambiance est donc très intime pour les deux, trois dizaines de spectateurs. Elle l’est aussi pour les musiciens et comédiens de Chet B.

Prise de risques maximum que ce spectacle : mélange des genres d’abord, extraits de classiques du jazz, morceaux expérimentaux, textes poétiques, marionnette, valse de personnages. Ensuite, cette proximité, cette intimité avec le public qui peut aussi bien se retourner contre vous en deux erreurs de ton, en trois bévues de timing.

Eh bien, miracle de la réussite -si l’on appelle miracle le mélange de talent et de travail-, tout fonctionne.

Les textes sont beaux, prenants, l’accord avec la musique est parfait.

 Une preuve ? Même peu nombreux, un public qui s’ennuie, ça bouge, ça tousse, ça fait grincer sa chaise, ça regarde sa montre. Là, dans la bonbonnière de Poussière d’étoiles, le temps s’est suspendu une heure et demie, pas un souffle, pas un bruit, une attention soutenue, le temps pour Thierry Paillard et ses deux comparses de nous faire vivre avec eux l’histoire de Chet B. Un grand bravo donc à ces comédiens/musiciens, et un grand merci à Sylvie Danielli pour sa programmation.

 Jean-Louis AUBERT


Durée : 80 minutes


dossier
Voir le dossier