Quelques Mythologies d’hiver

mythologies

Valérie Barral et Thierry Paillard, lecture
Cathy Siorat, Violon

LECTURE en VIOLON

des récits de Pierre Michon choisis et lus par Valérie Barral et Thierry Paillard accompagnés au violon par Catherine Siorat

C’est un livre d’étapes à la beauté plastique, une écriture du voyage avec la cohérence du recueil, qui offre des clés essentielles pour l’œuvre de l’auteur. On croit entendre, tant l’écrit a de chair, la voix même de l’auteur arpentant l’an mille des légendes irlandaises à celles cévenoles, mais pas du tout puisque ce n’est qu’un livre…


Pierre Michon nous dit : « Il importe peu que le Gévaudan et l’Irlande soient les scènes où se jouent ces drames brefs. Ce qui importe, c’est qu’avec le monde on fasse des pays et des langues, avec le chaos du sens, avec les prés des champs de batailles, avec nos actes des légendes et cette forme sophistiquée de la légende qu’est l’histoire, avec les noms communs du nom propre. Que les choses de l’été, l’amour, la foi et l’ardeur, gèlent pour finir dans l’hiver impeccable des livres. Et que pourtant dans cette glace un peu de vie reste prise, fraîche, garante de notre existence et de notre liberté. Ce peu de vérité mortelle qui brûle dans le cœur froid de l’écrit, la beauté chétive de l’une et la splendeur impassible de l’autre, voilà ce que je me suis efforcé de dire ici. »